Drones La Menace

Dans la baie de San Francisco comme ailleurs aux USA , le drone de surveillance est devenu le Graal des représentants de la loi. Ces véhicules aériens sans pilote, commandés à distance sont capables de rester suspendus au ciel pendant des jours à l’insu de tout le monde. De loin, il font penser à des colibris sous stéroids truffès de système de détection utilisant des technologies de surveillance à faire pâlir Star Wars…..

 Photo: Alameda County Sheriff's Office / SF
Photo: Alameda County Sheriff’s Office / SF via SF GAte

Les services de Police aux effectifs  réduits  par la crise èconomique, voient dans ces appareils la solution idéale pour renforcer la sécurité, tout en se passant d’embaucher de nouvelles recrues. Cet enthousiasme est loin d’être partagé par la très puissante Association Américaine pour la Protection des Libertés Civiles (ACLU American Civil Liberty Union), pour qui les drones ne sont qu’ une nouvelle attaque contre les libertés individuelles. Récemment alertés d’un projet d’acquisition de drone dans le voisinage de SanFrancisco, les activistes d’ACLU et leur armée d’avocats sont passés à l’action. Le résultat fût immédiat, le Conseil de Surveillance local vota contre la subvention proposée par le Département de Police du Comté d’ Alameda. “Il s’agit d’une décision provisoire en attendant la création d’un cadre juridique définissant les conditions d’utilisation de cette nouvelle génération de système d’espionnage aérien. ” dèclare l’avocate des Droits Civils.

Des conditions d’utilisation loin des pensées du Shérif d’Alameda, qui se retrouve malgré au centre d’une contestation, qu’il était loin de prévoir. L’ étè passée, une note de service, obtenue par le biais de l’Action pour la Liberté de l’ Information, précise que le drône espéré, serait: ” équipé d’une caméra longue distance, d’un système de vidéo directe, et de capteurs infra rouge qui pourront être utilisés en cas: d’ alertes à la bombe, d’ incendies, de manifestation violentes, pour des missions de recherche et sauvetages ainsi que des opérations de localisation des plantations de Marijuana.”

Le mémo ne mentionne pas les capacités de passe muraille des nouvelles générations d’infra rouge. Il passe sous silence la puissance des cameras vidéos, des capteurs de voix a distance, et ne dit rien sur les possibilités de reconnaissance faciale et autres super capacités, en conjonction avec la caméra.

Update Janvier 27 2013: En voila une petite idèe. Thanks to Colonel Toune (video grand reporter.)

Dans le pays plusieurs Département de Police, dont celui de Seattle ont déjà leurs drones. En Californie les gardiens de la sécurité Publique vont devoir se plier aux demandes des champions de la protection de la vie privée et des libertés individuelles, avant de s’équiper d’espions volants avec l’argent des contribuables.

Source : SF Gate (English)

Updates:

Tuesday, February 19, 2013 by SF Gate

 Tuesday, February 19th, 2013: “Des drones for America!” , by Drew ChristieOp’ed New York Times

-Thursday, January 31, 2013: “Criminal and Terrorists Can Fly Drones Too”, by Mike Goodman,  Time 

-The Pocket Drones used by the British Army in Afghanistan are manufactured by the Swedish firm Proxdynamics.

Via KurzweilAI. A scale model of a U.S. Navy F-86 Sabre fighter plane, similar to a device constructed by Massachusetts resident Rezwan Ferdaus, 26, who was accused of plotting attacks on the U.S. Pentagon and Capitol by using a remote-controlled aircraft filled with plastic explosives. The pictured aircraft, from a photo released by the U.S. Justice Department, is not the device constructed by the defendant. (Credit: U.S. Justice Department)

Via KurzweilAI. ” A scale model of a U.S. Navy F-86 Sabre fighter plane, similar to a device constructed by Massachusetts resident Rezwan Ferdaus, 26, who was accused of plotting attacks on the U.S. Pentagon and Capitol by using a remote-controlled aircraft filled with plastic explosives. The pictured aircraft, from a photo released by the U.S. Justice Department, is not the device constructed by the defendant. (Credit: U.S. Justice Department) “

Advertisements