La Fille de l’ Inde a un nom et un visage

March 10th 2013, update: Le chauffeur de bus crapuleux qui kidnappa Jyoti Singh Panday à été retrouvé pendu dans sa cellule dans une prison de New-Delhi. Les autorités déclare l’avoir classé suicidaire à haut risque. Sa famille prétend qu’il a été tué. 

L’Inde l’a surnomma, Braveheart, puis La Fille De l’Inde,  parceque la loi Indienne interdit de révéler le nom des victimes  de viol sous peine de félonie.  Un anonymat forcè qui pour une fois a été brisè………

 

C’est son père Badri Singh Panday, éffondré par la perte de sa fille unique, qui a voulu que son vrai nom lui survive. Il veut que l’Inde et le monde se souvienne de Jyoti Singh Panday. Celle qui, après l’agression, disait à ses proches : “Je veux vivre” , et qui finit par succomber… Jyoti rêvait d’être médecin, et de sauver des centaines de vies. A 23 ans, son abominable meurtre insuffle à des millers d’Indiennes le courage de briser la tradition de la femme esclave ancrée dans les profondeurs d’ une société où le viol est rarement rapportè. Le chiffre de 60 par mois en moyenne à New-Delhi doit être multipliè plusieurs fois avant de commencer à ressembler à la réalité.

 

Advertisements